Divination

Comment devenir médium?

Si il est possible qu’il y ait des esprits dans le monde qui nous entoure, il est aussi peut-être possible de communiquer avec un esprit. Les médiums se disent capables de lire l’avenir, de communiquer avec les morts et de ressentir le fantôme dans les maisons hantées. On le voit donc, il n’y a pas que la voyance dans ce cas, puisque le champ d’activité du médium est plus vaste qu’on le pense.

Un médium qu’est ce que c’est?

En ce qui concerne la voyance, un médium est censé pouvoir prédire le futur avec les moyens psychiques dont il dispose contrairement au cartomancien qui aura besoin des cartes par exemple. Normalement un médium ne va pas avoir besoin de support pour faire des prédictions et il lui sera possible de ressentir et même d’entendre des messages de la part des esprits. Ce qui compte avec le don c’est le ressenti, c’est ce que l’on demande le plus au voyant et que la plupart d’entre eux simulent car ils sont incapables de faire des prédictions sans support.

Qu’est ce que le don de ressentir?

Ce don est souvent apprivoisé avec le temps par ceux qui le possèdent. Ils naissent avec et ne sont pas conscients au départ de l’avoir, la plupart du temps c’est une personne de la famille qui les initie le jeune médium. Il faut le plus souvent avoir un don de naissance sinon, cela est très compliqué. Avec des milliers de personnes qui peuvent ressentir des choses nous sommes en théorie entourés de médiums mais cela n’est qu’une théorie car il n’existe pas de chiffres précis et ce n’est pas tout.

Non, si bien des gens disent ressentir des choses, très peu le peuvent en fait car il n’est pas si simple de ressentir mais surtout d’interpréter ce que l’on ressent car si on entend des voix audibles c’est que nous sommes bons pour la psychiatrie pas pour la voyance…

Mais si j’ai un don?

Partons du principe que cela soit possible, alors il faut faire ce que l’on peut pour pouvoir se mettre à l’écoute de ses ressentis sans pour autant en créer.
En effet, si nous avons un don, il faut alors le travailler et cela ne consiste pas à essayer  de le développer puisqu’il est là mais à essayer de le comprendre. La voyance ou la communication avec des morts c’est trop souvent interpréter des signes et c’est cela qui nous complique la vie. Si nous entendions des voix audibles et des messages clairs ce serait simple mais non, ce n’est pas le cas, ce sont le plus souvent des images furtives, des sensations.

Mais mon médium entend des voix?

Oui, c’est ce qu’il dit mais est-ce vrai? L’exemple le plus flagrant est celui des séances de communication avec les esprits en groupe, c’est une chose qui marche tout le temps. Les gens viennent avec une idée précise, une personne avec laquelle ils veulent communiquer et le médiums commence à parler de son ressenti. A y regarder de plus près, on remarque tout de suite que le médium pose des questions, qu’il regarde le public. Comme dans le cas des mentalistes, ce qu’il cherche c’est des gens réceptifs avec lesquels il pourra échanger. Il commence par des généralités pour aller vers le détail.

Ce cas est intéressant car c’est un cas typique d’arnaque. Le médium ne voit, ni ne ressent rien du tout. Ce qui compte c’est de converser avec une personne honnête et une personne qui ne promet pas monts et merveille mais cela es très rare.

Si néanmoins vous voulez développer vos dons

Il faut donc rester à l’écoute de son ressenti et le plus dur sera de ne pas tout prendre comme du ressenti. En effet, de nombreuses femmes se retrouvent sur les forums pour dire qu’elles communiquent avec une araignée, pour parler des sensations de froid, des messages en écriture automatique mais dans 99% des cas ce n’est que de la construction mentale et de l’autosuggestion.

Premier conseil: Il faut vérifier son ressenti. Si on ne peut pas voir quelque-chose qui se produit c’est que notre don est à revoir.
Deuxième conseil: Ne pas se précipiter. Il faut prendre le temps de s’écouter et ne pas chercher à forcer trop les choses car si on se concentre et que rien n’arrive c’est peut-être justement bon signe car les vrais médiums, si ils existent, ressentent des choses sans les demander.
Troisième conseil: Si le but est de communiquer avec les anges ou les esprits, alors il faudra faire preuve de patience et de calme car les choses ne viennent pas si facilement.

Pour résumer nous dirons qu’il est clair que les voyants qui parlent de don de médium le font pour attirer des clients mais c’est plus compliqué que cela alors il faut faire attention à ce que l’on trouve dans les annonces et ne pas croire tout le monde.